En fait c’est pas «une» histoire, c’est mon histoire.

Ça a commencé à l’été 2012. Une de mes amies au travail venait d’avoir un bébé et je suis allée lui rendre visite avec une autre amie.

J’ai eu un coup de foudre avec son appartement.

Situé en milieu isolé, dans une vieille maison pleine d’histoire et face au Saguenay. Que demander de mieux?

J’ai shot-gunné son appart. Sachant qu’elle était en processus pour éventuellement se construire un peu plus creux dans l’rang, je lui ai dit que je voulais reprendre son appartement le moment venu.

9 mois plus tard, elle me disait qu’elle serait prête à me céder l’appartement pour le 1er septembre.

J’avais 24 ans, j’étais à l’université, mais j’avais aussi un très bon emploi d’abord à temps partiel puis à temps plein. J’ai rencontré le propriétaire, négocié un chat dans l’bail pis j’ai signé.

S’en est suivi un été rempli d’achat de meuble pis d’article de trousseau, un voyage en Écosse et finalement; le déménagement. (Musique dramatique)

Je suis réfractaire au changement. Quand ma sœur est née j’écrivais des p’tites lettres de suicide à mes parents pis je m’enfermais avec des couteaux à steak.

J’en ai pleuré un méchant coup. Le premier 6 mois, j’ai dormi genre la semaine chez mes parents et le weekend à mon appartement que j’avais beaucoup de difficulté à appeler «chez moi». Les 6 mois d’après, ça s’est inversé : la semaine chez nous et le weekend chez mes parents. Et finalement, 100% des dodos chez moi.

N’étant pas de nature bien bien social, j’aime pas ça sortir le soir pour aller prendre un verre pis rentrer tard pis trouver ma vie longue le lendemain. Je reste plutôt loin de la ville alors en plus ça aurait coûté cher de gaz. De voir au minimum mes parents et ma sœur ça satisfaisait mon maigre besoin de socialiser. Mais là, chez nous j’avais rien de ça.

J’ai finis par avoir mon chat.

Un an après mon déménagement ça sentait un peu moins la peinture et un peu plus le chez nous.

Naturellement, la clé que je sortais pour ouvrir ma porte était maintenant la mienne et non plus celle de chez mes parents.

Pis là, 4 ans plus tard, je l’aime en viarge mon appart. Il est beau et il est parfait dans son imperfection. Je comprends maintenant l’expression «havre de paix».

Ça m’a pris du temps à couper le cordon. Le cordon avec la mère, le père, la sœur, la maison familiale pis le quartier.

Les sanglots incontrôlables ont fait place à un sourire et une vive envie d’arriver chez moi quand je quitte la maison de mes parents après une visite.

Écoute, j’suis lente pis je le sais. Je lève mon chapeau aux étudiants qui changent de région pour les études alors qu’ils arrivent à peine à leur majorité.

Je lève également mon chapeau à ma sœur et mes amies qui s’exilent pour aller travailler à Amos, à Vancouver ou même en Autriche. J’imagine que c’est pas toujours tout rose, mais vous toughez la run comme des guerrières. Pis j’vous trouve vraiment bonne.

Je vais essayer de pas trop faire cheesy, mais je vous souhaite une belle année. Pour les expatriés de ce monde, amusez vous en famille et si c’est pas possible bin faites plein de trucs que vous aimez!

Cynthia Simard Poirier

Cynthia Simard Poirier

Blogueuse

Cynthia est une jeune femme œuvrant dans le domaine environnemental. Elle est le genre de fille un peu dingo prête à sa taper un BACC en chimie juste pour se prouver qu’elle en est capable. Elle parle souvent de son chat et vendrait son âme pour du Gelato au caramel fleur de sel. Ou du popcorn. Ou des cornichons frits.

Ses vêtements de prédilection sont les pyjamas, mais des fois elle est féminine et porte de beaux vêtements. Elle deal quotidiennement avec le fait que ses émotions sont le reflet de son environnement. Elle se rend tranquillement compte que plus elle gagne en âge, plus elle est à l’aise dans son corps pro du yoyo. 

Instigatrice du blogue La fille cynique, elle souhaite que les humains s’acceptent tel qu’ils sont et que l’image qu’ils voient d’eux-mêmes dans le miroir en soit une de positive.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tu veux avoir accès à du contenu exclusif?

Joins-toi à mon équipe et moi!

You have Successfully Subscribed!