Être taille+ , c’est quoi ?

Être taille+ , c’est quoi ?

On l’entend beaucoup dans les médias ces temps-ci. Le terme taille+ trouve sa controverse partout où il passe. Même que, dernièrement, ASOS s’est mis dans l’eau chaude en publiant sur Instagram une photo d’un mannequin taille+ pas trop taille+.

asosintagram

En moins de deux, la toile s’est enflammée. Tous se proclamaient maitre de la définition taille+ (de toute évidence loin de celle que défend ASOS).

Les femmes rondes en ont assez. L’industrie choisit des mannequins trop mince pour les représenter. Lire la suite

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Entrevue d’expert:  Edith Bernier, auteure du Manuel des routards taille plus

Entrevue d’expert: Edith Bernier, auteure du Manuel des routards taille plus

Voyer léger même quand on ne l’est pas, c’est le défi de taille que s’est donné Édith Bernier. Avec l’expérience d’une quinzaine de pays visités en mode backpacking, la voyageuse taille plus a sorti ce mois-ci The Ultimate Guide to Plus-Size Backpacking. Ce guide offert en deux langues est destiné principalement aux personnes de forte taille qui désirent contourner les lacunes de l’industrie du voyage mal adapté à ce type de clientèle. 

Entrevue avec Édith Bernier

D’où part cette idée de faire un livre spécialisé en voyage taille plus?

J’ai voulu écrire ce livre parce qu’il y a plein de petites choses et plein d’inconvénients qui arrivaient seulement aux personnes taille plus et n’arrivaient pas à d’autres. Par exemple, magasiner un sac à dos. Quand t’arrives dans le magasin et qu’il y en a juste un dont la ceinture est assez grande pour les tailles plus… ou bien les gens qui partent en voyage sac à dos qui vont se dire «si on est mal pris on ira s’acheter du linge à destination». Pas vraiment une option pour les taille plus. Lire la suite

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Behind the scene : Être mannequin pour Véronique Cloutier

Behind the scene : Être mannequin pour Véronique Cloutier

Lundi, 8 janvier. Journée quelconque. J’étais en train de penser à tous mes projets, couchée dans mon lit, en regardant le plafond comme s’il allait me souffler des réponses. Le cellulaire sonne. Numéro non répertorié dans le 514.

«Salut Joëlle. Je m’appelle Chloé. Je travaille avec Véronique Cloutier sur sa collection à l’Aubainerie».

Je m’assois bien droite dans mon lit. Mes sourcils en accent circonflexe. Un appel du Saint-Siège m’aurait à peu près autant surpris. Lire la suite

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •