Le 12 novembre 2015 a marqué une initiative salutaire dans le mouvement pour la diversité corporelle. La collection de vêtement Véro, une exclusivité Aubainerie, a défoncé les barrières entre cette taille dite normale et celle taille+. Quelques morceaux de la collection déjà existante ont été sélectionnés et reproduits en version taille+. La collection Courbe par Véronique Cloutier est née. Quel grand bonheur pour la femme taille+ qui en a assez mangé des gilets amples noirs et de motifs fleuris de matante Tonette.

vero-collection-courbes-1

J’étais tellement heureuse de cette initiative (québécoise, en plus!), que j’ai eu l’ambition de contacter l’instigatrice de la marque pour discuter avec elle de diversité corporelle, de beauté et de mode taille plus.

Entrevue avec Véronique Cloutier

Qu’est-ce qui vous a amené à développer Courbe, la collection taille+ de la ligne Véro?

La demande de faire du taille+ est venue dès la sortie de la première collection Véro, en 2012. Dès le début, on avait la préoccupation d’habiller toutes les femmes. Mais faire une collection taille+, ce n’est pas si évident que ça, contrairement à ce que l’on peut penser. La coupe et les patrons sont différents. Je l’avoue en toute franchise, au début, on n’avait pas l’expertise.

Aussi, il y a quelques années, l’Aubainerie avait décidé de retirer ses vêtements taille+ de ses magasins par manque de popularité. Il a donc fallu que je les convaincs d’embarquer dans le projet Courbe. La chaine était septique à savoir si ça allait fonctionner et si la clientèle était là. Finalement, on a tellement reçu de demandes et je leur envoyais les messages que je recevais. Ils ont finalement dit oui.

vero-collection-courbes-2

Pourquoi avoir créer une continuité des vêtements que vous vendiez déjà et non avoir créer une collection taille+ à part?

Je ne voulais pas que les femmes se sentent à part. C’est un commentaire que j’entends souvent de la femme taille + : il y a une séparation entre les vêtements de taille régulière et taille forte. On me disait que les vêtements sont moins beaux. Ces femmes ont l’impression qu’elles ne peuvent pas s’habiller comme les autres. C’est vraiment dans un esprit de diversité qu’on a créé Courbe. Les coupes sont étudiées. Il faut faire attention comment ca tombe. On en fait le plus possible, toujours en tentant de respecter les courbes, la féminité et la beauté des silhouettes taille plus.

Donc, pour vous, une belle femme, ça n’a pas de taille?

Non exactement, ça a toujours été une préoccupation pour moi, même quand on ne faisait pas taille+ au début de la collection j’ai insisté beaucoup pour que les mannequins qui portent les vêtements dans la circulaire proviennent du public, pas d’une agence. Mon souhait est de représenter des femmes de tous les types, silhouettes et âges.

Et on fait pareil pour notre collection d’enfants. Par exemple, pour la collection enfant d’automne, notre mannequin vedette était un jeune atteint de trisomie! Donc c’est ma façon de faire ma part pour la diversité. Je fais quelque chose d’accessible qui est du prêt-à-porter quotidien. Je le fais porter par des femmes qui le portent tous les jours pour aller chercher leurs enfants à l’école ou pour aller travailler.

vero-collection-courbes-3

Est-ce que c’est le fait d’avoir eu deux filles qui vous a poussé à vouloir faire évoluer les diktats de la beauté? Est-ce qu’elles vous inspirent à vouloir que la vision de la beauté évolue?

Oui absolument. Ca se fait naturellement. Je fais un métier d’image et je ressens une certaine responsabilité de faire quelque chose pour ça. En contrepartie, je pense qu’on en attend un peu trop de l »industrie de la mode. Ce n’est pas grave qu’on nous montre des filles taillées au couteau. La priorité, c’est la santé. C’est la base. Donc, si on respecte ça, ce n’est pas grave que la fille ait une silhouette de fou. Nous-même en tant que consommatrices, on n’a pas besoin de ressembler à cette fille là! En contrepartie, on veut voir des modèles, on veut s’identifier à quelque chose, on veut s’accrocher à quelque chose de réaliste, donc il faut jongler avec tout ça.

Vous promouvez aussi l’estime de soi, la confiance en soi et la démocratisation du corps de la femme. Est-ce que Véronique Cloutier a déjà eu des moments où elle n’avait plus confiance en elle?

Perdre confiance complètement? Non je ne pense pas. Mais comme tout le monde j’ai des moments de doutes, j’ai des moments où des journées je me trouve moins belle. Je suis affecté par le syndrome prémenstruel. (rires) Comme tout le monde, il y a des moments où je me sens moins en plaine possession de mes moyens. De façon générale, je suis quelqu’un qui a une bonne estime de soi.

vero-collection-courbes-4

Pourriez-vous avoir une telle carrière si vous seriez considérée taille+?

Je n’ai pas de réponse. Je ne sais pas. C’est vraiment une hypothèse. Il y a des filles taille+ qui ont des super belles carrières comme Sonia Vachon ou Marie-Claude Barrette. Je suis d’accord, il y a en a pas beaucoup. On en voit moins. Est-ce que c’est parce qu’on on les engage moins? Peut-être pas. Je n’ai pas d’expérience dans mon entourage de filles qui se sont fait demander de maigrir pour passer à la télévision. Je n’ai pas connu ça. Je ne dis pas que ca n’existe pas, mais je ne crois pas que ça soit si répandu que ça. Si c’est pour un rôle, peut-être que le poids est plus important, mais pour animer, pour être chroniqueuse, je ne pense pas.

Quelle femme inspirante!

vero-collection-courbes-5

La fashionnista en moi s’est donc rendue à une boutique Aubainerie pour tester cette collection Courbe. On pourrait croire à première vue que l’éventail de choix de vêtements est minimaliste, mais lorsqu’on étudie la collection, on comprend l’esprit dans lequel il a été créé. Un peu chic, classique et scintillant, de quoi avoir un Noël festif! Véro a sans aucun doute l’oeil pour habiller toutes les silhouettes. Dans le prochain article, je vous montrai mes trouvailles …. et ça incluera un concours!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tu veux avoir accès à du contenu exclusif?

Joins-toi à mon équipe et moi!

You have Successfully Subscribed!