• «T’as maigri, ça te fait bien!»
  • «Ouf, as-tu vu celle-là comme elle a un gros derrière»
  • «As-tu vu XYZ à la télé hier soir? Elle est donc ben maigre!? »
  • «Ouin, t’as un ‘’pot’’ aujourd’hui; trop mangé hier? »
  • «J’ai donc ben des grosses cuisses, j’peux pas sortir habillée de même! »
  • «Mange pas de chocolat, ça fait grossir»

Ces phrases vous sont familières? Pas surprenant!

Plusieurs sujets sont tabous dans notre société, surtout quand on aborde des connaissances ou des gens qu’on a pas vus depuis plusieurs années. Mais s’il y a un sujet qui est sur pratiquement toutes les lèvres, c’est le POIDS! Tout un chacun se permettent de faire des remarques sur le poids de leurs enfants, conjoint, amis, familles, collègues de travail, des vedettes et même des inconnus vus au hasard dans la rue.

Ces paroles, en apparence anodines, ont un impact majeur sur nous-même, mais aussi sur chaque personne qui les entend, incluant nos enfants. À force d’entendre de tels commentaires, on finit par les intégrer dans notre subconscient. Conséquence? On élimine certains aliments pour éviter de prendre du poids ou certains vêtements pour ne pas avoir l’air grosse, on évite d’aller dans certains restaurants, de faire certaines activités ou même de rencontrer de nouvelles personnes.

Pensez aux enfants qui grandissent avec, en tête, que le chocolat ça fait grossir, que maman est grosse (même si elle a un poids santé) ou qu’être maigre, «ça fait bien». 

Mais chez les adultes aussi, notre estime de soi diminue graduellement. De l’extérieur, ça ne paraît pas, mais la petite voix dans notre tête parle de plus en plus fort pour miner notre estime et dénigrer notre apparence. On est mal dans notre peau et on ne comprend pas très bien pourquoi. On est malheureuse et on pense que perdre quelques kilos nous rendra notre bonheur. Pourtant, le poids n’a rien à voir avec le bonheur.

Et si on cessait de parler de poids? Si on parlait plutôt de la santé, du bien-être, du confort des vêtements ou du plaisir de manger? Ne serait-ce pas beaucoup plus agréable?

Au fait, ça nous apporte quoi de parler de poids? Que ce soit le nôtre ou celui des autres, qu’est-ce que ça nous donne d’en parler? Absolument rien!

L’organisme ÉquiLibre a lancé il y a quelques années la semaine «Le poids sans commentaire»

Une semaine COMPLÈTE où toute la population est invitée à ne pas parler de poids.

Équilibre a même élaboré une contravention à remettre aux personnes délinquantes.

La prochaine semaine aura lieu du 7 au 11 novembre. Je vous invite à y participer! Il y a tellement d’autres sujets de conversation beaucoup plus intéressants que le poids.

Pour plus d’informations: Consultez le site web d’Équilibre.

Julie Bolduc

Julie Bolduc

Nutritionniste

Passionnée de bouffe, mais aussi de simplicité, Julie s’est donnée pour mission d’aider les gens à mieux manger, tout en y prenant plaisir. Maman de trois jeunes enfants, elle a vite réalisé que les belles théories ne sont pas nécessairement applicables au quotidien. 

«Ça roule» est sa réponse constante à «Comment ça va?». Carburant aux projets et ayant toujours mille et une idées, elle n’arrête pas souvent. Curieuse et avide de connaissances, elle est toujours en train d’étudier dans un domaine quelconque.

Consciente que le poids n’est qu’une affaire de chiffres, elle rêve que les femmes (et les hommes aussi) apprennent à s’accepter comme elles le sont et, surtout, arrêtent de focuser sur leurs défauts. Selon elle, nous avons tous quelque chose de notre physique que nous n’apprécions pas, mais il y a aussi au moins une chose que nous aimons ! Il faut se concentrer sur ce dernier point !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tu veux avoir accès à du contenu exclusif?

Joins-toi à mon équipe et moi!

You have Successfully Subscribed!