J’ai eu un déclic à mon dernier anniversaire.

J’ai eu 31 ans.

«Stéphane, tu es un adulte.»

Je devais faire quelque chose.

Je ne parle pas de maison. Je ne parle pas de RÉER. Et je ne parle clairement pas de bébé. 😉

Je devais être bien avec moi-même.

Physiquement, psychologiquement, mentalement. Pour ma part, tout ça était relié.

Depuis l’adolescence, je me sentais différent des autres. Je l’étais, mais je ne le voulais pas.

Je me battais contre moi-même. Je voulais être une autre personne. Vivre une autre vie, une autre réalité.

Être une autre image. Une image de gagnant qu’on aime aimer. Je ne voulais plus être la victime. Victime des plus forts. Victime des plus faibles qui tentaient de se montrer forts. Je ne voulais plus ça. Je ne l’ai jamais voulu d’ailleurs.

Bien sûr, à l’âge adulte, le tout s’estompa. Mais toujours avec cette marque sur l’esprit. Cette marque qui me ramenait à me rabaisser et à chercher à être quelqu’un d’autre que moi. Conditionné à me dire que je ne mérite pas d’être heureux tel que je suis.

Et puis vint le jour de mon 31e anniversaire.

Je ne comprends toujours pas ce qui s’est passé dans ma tête.

Un déclic.

Tel un Saint-Gabriel sortit du toit, mon esprit me parla et dit : «Stéphane, es-tu tanné?»

Tanné d’être déçu de la personne que je suis? Tanné de cette guerre contre moi-même qui semble ne jamais prendre fin? Tanné de chercher à devenir quelqu’un d’autre?

Me respecter et m’aimer. Pour rendre hommage à ma vie et à cette relation que nous avons tous avec nous-même. La plus longue relation qui nous suit toute notre vie. Toutes ces années à mettre mon énergie à tenter d’être un autre… c’est terminé.

Pourquoi ne pas prendre cette énergie pour faire en sorte de devenir un Stéphane évolué? (#pokemon)

Et si j’essayais d’être la meilleure version de moi-même? Cette phrase = mon leitmotiv.

Soyez vous-même. Coûte que coûte. Ce n’est pas toujours facile, mais vous vous le devez. Être heureux avec la personne que vous êtes et vous aimer.

Je suis Stéphane. Ludique, coloré, impatient, enfantin, bordélique. J’aime porter du fluo au mois de décembre et l’étui de mon cellulaire est en forme de minions. Je suis moi et je m’aime comme ça.

Stéphane Prévost Dallaire

Stéphane Prévost Dallaire

Blogueur

Stéphane est une épice très sucrée, presqu’autant que le verre de rosé qu’il prend plaisir à consommer entre amis. Artiste dans l’âme, il aime utiliser la mode pour s’exprimer et surtout pour s’amuser! En fait, « avoir du fun » est la chose qu’il aime le plus dans la vie. Chaque occasion est bonne pour rire!

Son temps est occupé à découvrir des nouvelles choses et dépasser ses limites. De nature très sociale, il adore comprendre et écouter les autres. Stéphane met de la couleur dans la vie des gens – c’est bien ce que ses amis vous diront de lui! 

Selon lui, la vraie beauté est celle qui se reflète lorsque nous sommes fidèles à la meilleure version nous-même. 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tu veux avoir accès à du contenu exclusif?

Joins-toi à mon équipe et moi!

You have Successfully Subscribed!