Le 30 novembre dernier, j’écrivais que je me souhaitais un défi pour 17.

Un défi gestationnel.

Après avoir rencontré un spécialiste en fertilité en septembre 2016 en raison de mon incapacité à tomber enceinte du à mes cycles menstruelles de crétin, il m’a prescrit du clomid.

Les deux premiers cycles n’ont rien changé dans ma vie, le spécialiste a donc doublé la dose.

Bingo! Dès le début de ce cycle, je voyais une stabilité incroyable dans mes températures, un pic d’ovulation top canon et les signes précurseurs à l’ovulation plus que clairs. Dès le début de ce cycle-là, mon amoureux et moi on s’était dit qu’on avait le feeling que c’était le nôtre.

Pis écoute, notre feeling était bon. Le 24 mars dernier j’ai fait mon premier d’une loooongue série de tests de grossesse positif (l’habitude de faire pipi sur des p’tits bâtons est bien difficile à faire passer, j’tel dis).

Dès les premières semaines, j’ai zéro énergie. Je me couche à 7h-7h30 et j’ai de la misère à passer au travers mes journées.

Mes signaux de faim passent de «Hm c’était bon je suis pleine parle-moi plus de nourriture jamais» à «nourris-moi maintenant avant que je fasse un meurtre.». Il n’y a plus d’entredeux. J’ai faim ou j’ai pas faim.

Les 10 premières semaines passent et je me rends à mon premier rendez-vous; mon échographie de dating. La technicienne qui fait l’écho dépose la sonde sur mon ventre et mon amoureux et moi on voit toute suite la surprise que la vie nous réserve.

Des jumeaux.

Les larmes me coulent dans la face, la babine me shake et mon amoureux est crampé de rire.

Avant de tomber enceinte, je me disais qu’avoir des jumeaux ce serait vraiment parfait. Un accouchement, deux bébés. Ils sont toujours deux pour s’entertainer, ils développent une relation qu’aucun autre type de frère et sœur ne peut avoir et je souhaitais pouvoir vivre ça.

Quand je suis tombée enceinte, je me suis dit qu’un bébé c’était parfait finalement. On vit dans un 4 et demi dans un deuxième étage et j’étais anxieuse un peu par rapport à mon futur rôle de maman.

Ça fait que durant l’écho, j’étais sur le cul. J’avais mal au cœur, je savais pas si j’allais perdre connaissance ou vomir ou les deux. Je pense que j’ai ris un peu aussi, mais c’est flou. Je n’ai rien retenu de cette échographie à part qu’ils étaient deux.

En sortant de là, j’ai callé malade, ce qui était assez proche de la réalité.

Quelques semaines ont passé depuis cette échographie et j’ai déjà eu l’occasion de revoir mes bébés à 13 semaines ainsi qu’à 15 semaines. J’ai absorbé la nouvelle et je peux maintenant dire haut et fort, pis le croire fermement, que je suis contente finalement.

J’suis pas octomom, j’en ai toujours bien juste deux. Y’a plein d’autres mamans sur la planète qui ont réussis à élever leurs jumeaux correctement alors je vois pas pourquoi je serais pire qu’une autre. On fait toutes ce que l’on peut, après tout.

C’est donc avec une hâte incroyable de rencontrer mes petits que je naviguerai dans cette grossesse à risque. J’emmagasine les heures de sommeil en attendant, parce qu’il parait qu’elles se feront plus rares dans les prochains mois.

Cynthia Simard Poirier

Cynthia Simard Poirier

Blogueuse

Cynthia est une jeune femme œuvrant dans le domaine environnemental. Elle est le genre de fille un peu dingo prête à sa taper un BACC en chimie juste pour se prouver qu’elle en est capable. Elle parle souvent de son chat et vendrait son âme pour du Gelato au caramel fleur de sel. Ou du popcorn. Ou des cornichons frits.

Ses vêtements de prédilection sont les pyjamas, mais des fois elle est féminine et porte de beaux vêtements. Elle deal quotidiennement avec le fait que ses émotions sont le reflet de son environnement. Elle se rend tranquillement compte que plus elle gagne en âge, plus elle est à l’aise dans son corps pro du yoyo. 

Instigatrice du blogue La fille cynique, elle souhaite que les humains s’acceptent tel qu’ils sont et que l’image qu’ils voient d’eux-mêmes dans le miroir en soit une de positive.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tu veux avoir accès à du contenu exclusif?

Joins-toi à mon équipe et moi!

You have Successfully Subscribed!