Hymne à Lorie*

Hymne à Lorie*

Ces paroles me ramènent à mes 15 ans (Mettons une version «Clueless» de mes 15 ans). L’âge où mon plan d’affaires était de devenir Britney Spears numéro 2. (Note à mes proches : Non, ce n’est plus mon plan d’affaires)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
J’ai failli mourir

J’ai failli mourir

Le temps s’est comme figé. L’espace d’un moment, j’ai des images mentales de mon auto éclaté de toute part et ma face qui se fesse partout. La personne s’est replacée dans sa voie alors qu’il y avait plus qu’un char et demi de distance entre elle et moi.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ma date a débandé

Ma date a débandé

C'est arrivé encore une fois. Je couche pour la première fois avec ma date, et en plein milieu, sans crier gare, il débande. Il y a une panique intérieure qui se fait sentir d'abord par le regard, puis c'est les excuses: « Je comprends pas, d'habitude ça m'arrive pas. »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
On a soufflé sur ma maison de paille

On a soufflé sur ma maison de paille

La vérité, c’est qu’on en vaut tous la peine. On mérite tous de vivre, de se faire complimenter, de réussir, de s’épanouir… ou de recevoir de l’aide. Il ne faut pas avoir honte, car au final, on ne fait que vivre avec ce qui nous arrive. Il n’y a ni faiblesse, ni lâcheté. Peu importe dans quelle situation vous vous trouvez, rappelez-vous que chaque pas que vous faites en est un énorme.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L’appel du sac de chips

L’appel du sac de chips

Votre voix vous hurle : «JE VEUX DES CHIPS». N'y tenant plus vous allez sortir le sac en vous promettant de n’en manger que deux ou trois. Pas plus. Et vous voilà soudainement assise sur le divan, les deux mains dans le sac de chip à moitié vide. Vous ne savez même pas comment c’est arrivé. Vous n’avez même pas eu conscience d’amener le sac avec vous au salon et encore moins d’en avoir mangé la moitié.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •