On a soufflé sur ma maison de paille

La vérité, c’est qu’on en vaut tous la peine. On mérite tous de vivre, de se faire complimenter, de réussir, de s’épanouir… ou de recevoir de l’aide. Il ne faut pas avoir honte, car au final, on ne fait que vivre avec ce qui nous arrive. Il n’y a ni faiblesse, ni lâcheté. Peu importe dans quelle situation vous vous trouvez, rappelez-vous que chaque pas que vous faites en est un énorme.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus

L’appel du sac de chips

Votre voix vous hurle : «JE VEUX DES CHIPS». N'y tenant plus vous allez sortir le sac en vous promettant de n’en manger que deux ou trois. Pas plus. Et vous voilà soudainement assise sur le divan, les deux mains dans le sac de chip à moitié vide. Vous ne savez même pas comment c’est arrivé. Vous n’avez même pas eu conscience d’amener le sac avec vous au salon et encore moins d’en avoir mangé la moitié.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus

Simon.

Au fil des conversations, je découvrais un homme intéressant. Il avait un pied à terre à New York. Il était beau. Grand. Charismatique. Intelligemment supérieur à la moyenne. Diplômé de la Sloan School of Management du MIT. Ses épaules appelaient le réconfort. Moitié Américain, demi-Vénézuélien. Un teint de soleil.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus

L’homosexualité: les catégories des catégories

Je n’aime pas beaucoup les catégories. Elles emmènent souvent vers les stéréotypes et les idées préconçues. Vous me perdez automatiquement lorsque vous me posez une question qui commence par : «Toi en tant que gay là qu’est-ce tu penses de… »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus

Ma coupe Stanley

Parmi les marques auxquels je me suis intéressée, il y a Lunette, Meluna, Femmycycle, Super Jennie, SckoonCup, Lily et Lena.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus

Une histoire de coupage de cordon

J’en ai pleuré un méchant coup. Le premier 6 mois, j’ai dormi genre la semaine chez mes parents et le weekend à mon appartement que j’avais beaucoup de difficulté à appeler «chez moi».

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus

L’échec du bonbon patate

J’ai juste presque empoisonné ma mère avec une fausse confiserie que je m’étais crinquée à faire avec une amie qui était dans la mère bulle de ‘«soyons wild et cuisinons quelques chose qu’on connait fuck all malgré nos modestes douze chandelles».

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lire plus
Sportive Plus

Suivez-moi

Joelle Vaillancourt

Liste exclusive